Wagon Etat II

Le wagon Etat II que nous surveillions depuis au moins cinq ans est désormais sauvé.

Certains préferont dire qu’il est sauvois. En effet, être sauvé à La Sauve, ça paraît original, mais les sauvois ne s’étonnent même plus du ballet de matériel ferroviaire aux pieds de la fameuse abbaye.

 

Depuis un vingtaine d’année, il n’avait jamais été tagué ! Ça lui est arrivé juste avant de partir. On aimerait voir la tête des tagueurs quand ils vont repasser pour admirer leur “œuvre d’art” !

Le wagon en mode caméléon dans l’ambiance de traverses et briques…
C’est peut-être la dernière fois que du matériel ferroviaire franchit le PN 21 de Gattebourse, du moins en un seul morceau !
Les temps nouveaux chassent irrespectueusement les temps anciens, qui se permettent une dernière fanfaronnade.
Salutations à la Passerelle, qui l’a échappé belle, elle aussi, il y a quelques années (Bordeaux n’aime pas le patrimoine ferroviaire, c’est… explicite !).
Salutations, ou plutôt “Dies irae” au BV de Bordeaux-Benauge, enfin à ce qui lui tient lieu de cimetière.
Plus tard, entrée dans la commune de La Sauve.
Hommage à l’ancienne et fameuse Abbaye de La Sauve-Majeure.
Entrée en marche arrière sur le site, côté Halle marchandise de la gare.
Les deux couverts Etat II. Au premier plan, celui qui est venu de Salbris.
Où l’on constate que les boîtes d’essieux du couvert était encore garnies d’une huile bien fluide !
Le BV, masqué par une haie qui sera bientôt suprimée, rendant à la Gare son panorama originel.
Aperçu de la collection actuelle de matériel : Allège postale de 14,80 m., caisse de la dernière B6t sud-ouest connue, plat ex CEF Nord, citerne ex Salbris, 2 Bacalan ex R-420, voiture CGI ex CF 3 Vallées, 3 B6t ouest ex CEF Nord. Et il y a encore quelques absents.

Merci à Alain Boizard, Maire de La Sauve et initiateur de cet audacieux projet, et bravo à toute l’équipe de l’association “Le Train de La Sauve”. La collaboration entre nos deux associations ne fait que commencer !